vos expos

« intériorité »

Peintures de Maurice Duval

Du 1er avril au 1er mai – Salle Henry-Simon – Bureau d’information touristique de Sion

maurice-duval-page-24Maurice Duval est psychanalyste, psychothérapeute et praticien en hypnose.

Maurice Duval vit et travaille à Challans. Bien qu’il peigne depuis 1993, il a décidé de se consacrer davantage à la peinture depuis 2015. Autodidacte, il aime explorer différents styles, aussi bien abstrait, figuratif, que l’art brut. Ses techniques de prédilection sont l’huile et l’acrylique, ses outils favoris le couteau et ses doigts. Il fabrique beaucoup de ses couleurs à partir de pigments naturels.

Si l’on devait faire un parallèle entre son activité de thérapeute et son activité artistique, l’on pourrait dire que toutes deux s’adressent à l’inconscient : à travers ses toiles, l’artiste invite le spectateur à laisser libre cours à son imagination et espère ainsi susciter de l’émotion.

L’artiste sera présent pour présenter ses œuvres aux visiteurs :

  • vendredi 14 avril, de 14 heures à 18 heures
  • lundi 17 avril, de 10 heures à 12 h 30
  • samedi 22 avril, de 16 heures à 18 heures
  • lundi 24 avril, de 14 heures à 17 heures

 

« Machinerie »

« Mécanique » par Antoine Birot

Du 29 avril au 29 mai, Salle d’exposition de la médiathèque

machinerie-4-page-29Créateur de spectacles/installations, musicien et compositeur, tant dans les domaines des musiques improvisées que des musiques du Monde, Antoine Birot est aussi concepteur-constructeur de machines destinées à produire du rêve et éveiller l’imaginaire.

Il vous présente son théâtre de curieuses mécaniques, fait de rouages poétiques où il se joue avec luminosité, de l’art du mouvement (perpétuel).

Chaque installation questionne les liens entre l’homme et la machine, raconte un bout d’une histoire, fait naître une partition de la vie…

 

« Un autre monde »

Peintures d’Hélène Goislot

Du 6 au 27 mai – Salle Henry-Simon – Bureau d’information touristique de Sion

un-autre-monde-Hélène Goislot

Hélène Goislot est née en 1943. Elle vit et travaille aujourd’hui en Loire-Atlantique.

Cette artiste peintre et poète s’est engagée depuis longtemps dans une direction picturale hors du commun, très éloignée des sentiers battus. Voici donc une peinture qui dans chaque salon, chaque exposition, se fait remarquer par son étrange singularité.

Le véritable ressort de sa peinture est de nous dévoiler ses propres sentiments par de mystérieuses iconographies. L’inventaire de ses pulsions poétiques pourrait nous rappeler aussi une certaine forme de surréalisme. Son graphisme se déploie comme dans un théâtre peuplé de cohortes humaines qui cheminent sans discontinuer.

 

« il était une fois armandine, 1906-1967 »

Du 1er avril au 17 septembre – Musée de la bourrine du bois Juquaud

armandine

Rendez-vous est donné avec la dernière occupante de la Bourrine, habitat traditionnel du marais breton vendéen. Pour ce deuxième volet de la vie d’Armandine, l’exposition revisite les années d’une jeune fille devenue adulte en pays maraîchin et ancrée dans la tradition. Le parcours invite à traverser le temps de 1906 à 1970, à la rencontre d’une femme peu ordinaire qui devinait déjà que sa maison deviendrait un musée…

L’exposition est réalisée en partenariat avec les bénévoles de l’association Les Amis de la bourrine du bois Juquaud.