musee-de-france-titre 2

Bourrine-

Téléchargez, ci-dessous, la plaquette d’information

sur le patrimoine de la ville.

Plaquette Bourrine-Marais salants

Musée de France

La bourrine du bois Juquaud est un ensemble authentique de constructions en terre couvertes de roseaux, qui témoignent de la vie dans le marais au début du XXe siècle.

Cette ancienne exploitation agricole se compose de la bourrine elle-même, lieu d’habitation restauré, encore meublé, et de nombreux bâtiments annexes (la grange, la laiterie, le poulailler, la remise, …).
Ce travail a été réalisé grâce aux témoignages collectés par le Comité des usagers, en partenariat avec la Conservation des musées de Vendée.

 

Un peu d’histoire

Construite en 1818, la bourrine est léguée à la famille Gandemer au début du siècle. Armandine Gandemer, sa dernière occupante, quitte les lieux en 1967. A sa mort, en 1970, la ville de Saint-Hilaire-de-Riez devient propriétaire du site et entame sa restauration dans les années 80.

Bourrine du bois Juquaud_été 2013

Un site remarquable

L’ensemble se situe sur l’ancien cordon dunaire des Mattes en bordure de marais. C’est un espace privilégié favorisant la vie végétale et animale.
En 2000, le bois Juquaud a été classé « espace naturel sensible » par le Conseil général pour la préservation de sa faune et sa flore.
Une attention toute particulière est portée par la ville pour la sauvegarde de cet environnement.

Une muséographie, comprenant un espace d’exposition, un espace multimédia et un espace de projection, complètera votre parcours de visite et vous permettra d’appréhender plus généralement la vie quotidienne des habitants du marais, leurs techniques de construction en terre et leur environnement naturel.

 

bourrine (8)   bourrine10
Salle multimedia 2

Périodes et horaires d’ouverture

En visite libre ou en visite guidée, comptez une heure et demie. Interruption de la billetterie une heure avant la fermeture du musée.

Du 1er avril au 14 juin : du mardi au dimanche, et jours fériés : 14 h – 18 h.

Du 15 au 30 juin : du lundi au dimanche : 14 h 30 – 18 h 30. Visite guidée à 16 h.

Juillet – Août : du lundi au samedi : 10 h – 12 h 30 et 14 h 30 – 19 h. Visite guidée à 10 h 30 et 15 h. Zoom sur un savoir-faire à 16 30.

Les dimanches et jours fériés de 14 h 30 à 19 h – Visite guidée à 15 h – Zoom sur un savoir-faire à 16 h 30.

Du 1er au 15 septembre : Du lundi au dimanche : 14 h 30 – 18 h 30. Visites guidées à 16 h.

Octobre : fermeture pour travaux.
L’accueil des groupes pourra avoir lieu sur réservation.

 

Tarifs

  • Individuels adultes : 5 € • Individuels enfants et jeunes 6 -18 ans : 3 €
  • Enfants de moins de 6 ans accompagnés : gratuit • PASS Famille : 15 €
  • Étudiants / Carte Cézam / Demandeurs d’emploi / PASS touristique : 4 €
  • Amis des écomusées de Vendée, Adhérents des Amis de la bourrine du bois Juquaud, Pass Culture : gratuit
  • Groupes adultes à partir de 20 personnes : 4 €
  • Formules « Café-brioche vendéenne » ou « Goûter festif » : 6 €
  • Groupe enfants jusqu’à 18 ans : 2,50 €
  • Groupe enfants jusqu’à 18 ans visite (1 atelier) : 3,50 €, (2 ateliers) : 4,50 €, (3 ateliers) 5,50 €
  • Scolaires et centres de loisirs hilairois : gratuit

La Bourrine est labellisée « Accueil vélo » ;

une marque pour des vacances à vélo réussies.

logo-accueil-velo

Plus d’infos : CLIQUEZ ICI.

L’INFO EN + :

Chaque année, ne manquez pas les nombreux rendez-vous organisés en partenariat avec les bénévoles du Comité des usagers du bois Juquaud. Venez découvrir les savoir-faire d’autrefois, les danses et les musiques traditionnelles, et savourez les spécialités maraîchines.

bourrine (7)

Retrouvez toutes les infos dans l’agenda culturel : CLIQUEZ ICI

 

L’exposition 2017 : « Il était une fois Armandine : 1906-1970 »

du 1er avril au 17 septembre 2017

Rendez-vous est donné avec la dernière occupante de la bourrine, habitat traditionnel du marais breton vendéen. Pour ce deuxième volet de la vie d’Armandine, l’exposition revisite les années d’une jeune fille devenue adulte en pays maraichin et ancrée dans la tradition. Le parcours invite à traverser le temps de 1906 à 1970, à la rencontre d’une femme peu ordinaire qui devinait déjà que sa maison deviendrait un musée…

Au programme : ateliers, animations

L’exposition est réalisée en partenariat avec les bénévoles de l’association des Amis de la bourrine du bois Juquaud.

 

armandine