Exposition « les rêveries sous-marines » de Patrick Chaussoneaux

Du 19 mai au 30 juin 2018 – Salle Henry-Simon – Office de tourisme

Plongeur reconnu, tôt disparu, Patrick Chaussoneaux a photographié « son monde du silence » avec génie et passion.

Devant son objectif apparaissent de somptueux paysages, des créatures colorées et insoupçonnées, des formes fascinantes, des couleurs magnifiques, un environnement magique où la vie est un combat permanent.

À travers ses photos, le spectateur, amoureux de la mer, de la plongée, de la photographie se laissera entrainer, viendra rêver dans cet univers incroyablement riche qui mérite tellement d’être respecté et protégé.

Immergez-vous avec l’artiste dans un autre monde, pourtant si proche de nous…


Exposition « Chair, très chère… »

Du 25 mai au 23 juin 2018 – Médiathèque

CATH COUSSEAU

Sculptures végétales

Cath Cousseau puise son inspiration dans la nature. Littéralement tombée sous le charme d’une plante, la « Lagenaria Siceraria ou Calebasse », elle travaille cette matière, fruit de son expression créative. Peintre plasticienne depuis plus de vingt-cinq ans, elle interprète la femme, le mouvement est suggéré, la beauté plastique revisitée. Particulièrement inspirée par les rondeurs, elle entretient un rapport sensoriel avec la matière en conjuguant les formes, les volumes, la couleur. Sa peinture : Touches de lumière métallique, coulées de pigments dialoguent en couleur sur ses œuvres. L’aboutissement de son travail se teinte d’une pointe d’humour et d’insolite…

 

ÉLODIE LINARÈS

Peintre

Élodie Linarès ne cesse de peindre des corps, féminin comme masculin, avec un objectif constant au cœur de sa démarche : exprimer la force vitale et les vibrations des êtres par leur simple posture. Elle travaille uniquement d’après modèle vivant et nous transmet une approche figurative des corps mais, sans aucun visage, afin d’aider le spectateur à se concentrer sur le langage du corps et découvrir un autre univers plein de sensibilité. Son travail a été présenté au Salon international d’art contemporain les 20, 21 et 22 octobre 2017 au Carrousel du Louvre.

 

Exposition « Mais quel’Histor ! »

Jusqu’au 16 septembre 2018 – Musée de la bourrine du bois Juquaud

 

Armandine Gandemer, dernière habitante de la Bourrine, a traversé les 19ème et 20ème siècles. Curieuse mais discrète, isolée mais pas retirée du monde, elle aurait pu faire la chronique d’une époque où tout a été bouleversé.

L’exposition « Mais quel’histor » !  retrace avec légèreté et une certaine nostalgie, ce siècle de changements, de 1887 à 1970. Comme un voyage immobile dans le temps…

Cette exposition a été réalisée en partenariat avec les bénévoles de l’association Les Amis de la bourrine du bois Juquaud. Qu’ils soient une fois de plus remercier pour leur rôle primordial dans la conservation et la transmission de notre patrimoine local, matériel et immatériel.