Historique

Un appel à projets pour mobiliser 200 territoires à « Énergie positive pour la Croissance verte » a été lancé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, en 2014.

En février 2015, Saint-Hilaire-de-Riez a été déclarée « Territoires à Énergie positive en devenir ».

Afin d’obtenir l’appui financier spécifique, il restait à présenter un programme d’actions pour fin mars 2015.

Accompagnée de la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) et de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la ville a finalisé son projet et a reçu un avis positif des services régionaux et départementaux. Et c’est en novembre 2015 qu’une  convention d’accompagnement a été signée entre les deux parties.

Cette convention prendra fin avec le versement du solde de l’aide en novembre 2018.

Le fond spécial alloué à la ville par l’État est de 500 000 euros, dans la limite d’un plafond maximal de 80 % de chaque dépense subventionnable. Cet appui vient compléter les modes de soutien sectoriels existants : aides fiscales, subventions de l’ADEME et de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), programmes budgétaires, prêts aux collectivités, tarifs d’achat…

 

Actions

Trois actions ont été proposées par la ville dans le cadre de l’appel à projet « Territoires à Énergie positive pour la Croissance verte » : économie d’énergie, intermodalité et actions à court, moyen et long terme. Depuis 2015 certains travaux sont terminés, d’autres sont en cours.

Économies d’énergies
  • Aménagement des bâtiments communaux pour la maîtrise des consommations d’énergie : travaux d’isolation des combles, installation de VMC simple ou double flux, remplacements des menuiseries extérieures, changement des chaufferies pour des chaudières gaz à condensation… Les travaux ont commencé en mars 2016 et s’achèveront en 2018.
  • Les bâtiments concernés : écoles maternelle et élémentaire de Sion, salles communales des Minées et de la Baritaudière, Hôtel de ville et mairie annexe des Demoiselles.

Montant prévisionnel des travaux : 749 575 € 

Objectif : mise en œuvre d’une politique éco-responsable, en interne, dans la gestion de l’énergie.

Intermodalité
  • Aménagement de pistes cyclables afin d’encourager le recours à une mobilité active, rue de l’Océan, quartiers des Becs et des Mouettes. Les travaux s’achèveront en avril 2018.

Montant prévisionnel des travaux : 351 600 €

Objectif : développer les modes actifs au quotidien et améliorer la gestion des flux de circulation en période estivale.

  • Achat d’un véhicule propre « hybride » en avril 2016

Montant 15 000 €

Objectif : développer une flotte de véhicules propres en remplacement de véhicules obsolètes.